Eet – Alpha release candidate for 1.0.0

Rasterman, le project leader d’Enlilghtenment, vient d’annoncer le passage au stade alpha de la librairie Eet.

Cette librairie, faisant partie des EFL (Enlightenment Foundation Librairies) est dédiée à l’encodage/décodage et au stockage des données. Elle fut écrite afin d’être très simple pour le programmeur, déchargeant une bonne partie des routines de lecture et d’écriture.

Elle peut par exemple stocker de multiples bout de donnée dans un ficher unique à accès aléatoire et rapide, encoder ou décoder des images ou tout autre type de donnée. Les fichiers ainsi produits sont compacts et rapide d’accès tout en étant portable entre différentes architectures (exemple : il est possible de produire un fichier écrit sur une architecture 32bits x86 puis de l’utiliser une architecture 64bits PowerPC sans autre action que celle de le déplacer).

Eet est portable sur beaucoup d’architectures et de systèmes d’exploitation (actuellement porté sur GNU/Linux, *BSD et même windows grâce au travail de Vincent Torri entres autres) et fonctionne pleinement sur les systèmes embarqués comme sur les fermes de serveur multi core/CPU.

Au final, Eet prend forme sous une petite librairie (52Kb sur x86-32, 56Kb sur ARM4) qui soulage le parsage de configuration et gère efficacement aussi bien le stockage que le déplacement des données sans pertes.

Pour finir, Eet n’est pas gourmand en dépendance. Sur les systèmes Unix, mis à part la classique libc et les outils de compilations, ne sont nécessaires que les deux librairies libjpeg et zlib (et leurs version de développement, headers,…).
Bien qu’au stade alpha, Eet fait preuve d’une grande stabilité.

flattr this!